bugs in mugs

Vegetarian, insects and Belgian special beers

Pack découverte (en français, néerlandais et anglais)

           Issus d’élevages locaux et sains pour la consommation humaine, vous pourrez les cuisiner au moment opportun et jouer avec votre inspiration ou vous baser sur les nombreuses recettes disponibles sur le net.

Osez les cuisiner et étonnez vos amis!

Quatre sortes d’insectes à cuisiner soi-même avec l’aide d’un petit livre de recette.

Pack découverte: 5 pcs sauterelles adultes/5 pcs sauterelles medium/12g de grillons/20g de ténébrions + un carnet de recettes

Un cadeau idéal, original et surprenant à offrir !!

Pack découverte néerlandais copie

Nos pack découvertes sont dès à présent disponibles chez:

Vous pouvez également passer commande et nous vous les envoyons chez vous.

(envoi en Belgique)

Ecrivez-nous un mail et nous ferons le nécessaire dès réception de la preuve de virement.

20€  (frais de ports inclus, expédié en 24h)

Les packs sont disponibles en français, en néerlandais et en anglais.

compte: BE56 3770 3876 6388
communication: votre nom, le détail de la commande et la date

Siège social: Rue Entre-Deux-Villes 33, 4670 Blegny
TVA: BE0604974944
Publicités

13 réflexions sur “Pack découverte (en français, néerlandais et anglais)

  1. pas de point de vente dans le Hainaut ?

    • Bonjour Mathieu,
      Non nous n’avons pas encore de point de vente dans le Hainaut.
      Cependant, vous pouvez passer commande chez nous, par mail et nous vous ferons parvenir un pack par la poste.
      Le prix du pack (20€) reste identique que l’on vous l’envoie ou que vous l’achetiez en magasin.
      Bien à vous 😉

  2. Bonjour,

    J’ai récemment acheté le « pack découverte ». J’ai trouvé le goût des insectes très bon, après les avoir cuisiné à peine quelques minutes sur la poêle avec un peu d’huile. Les vers de farine ont, par exemple, un goût de graines de tournesol grillées. Étonnant!

    J’ai lu sur la boîte qu’il est également possible de les manger tels quels. Je suppose qu’il est bien meilleur de les consommer ainsi afin de garantir un apport en énergie (et différents nutriments) plus élevé !? Qu’en dites-vous?

    J’ai également lu sur la boîte que la lyophilisation permet d’éliminer les parasites qui auraient pu être restés accrochés sur les insectes. J’imagine que certains de ces parasites restent tout de même accrochés sur le corps des insectes en question, même après la lyophilisation, et que nous les consommons peut-être. Mais en même temps, je suppose qu’il ne doit pas y avoir de raison de s’en faire puisqu’ils sont morts (les parasites).

    Une dernière question. Avec quoi nourrisez-vous les criquets, grillons, ténébrions et les autres insectes (s’il y en a) ?

    D’avance, un grand merci pour votre réponse !

    • Bonjour,
      Oui on peut également les manger nature. Lors de la cuisson en effet ils perdent un petit peu de leur apport énergétique mais cela vaut également pour la plupart des aliments. Sinon concernant leur mode d’abatage (oui on utilise aussi ce mot pour les insectes), ils sont plongés dans de l’azote liquide ce qui permet tout d’abord de les tuer en quelques secondes et grâce à ce procédé, on élimine alors les micro-parasites se trouvant sur ceux-ci et ensuite ils sont passés au four à faible température pendant quelques heures ce qui permet de les déshydrater.
      Rien de plus simple pour nourrir des insectes, il suffit de leur donner des épluchures de légumes de préférence lavées ou de légumes bio ainsi que quelques farines enrichies de calcium (coquille d’œuf) pour leur croissance et le tour est joué! Évidemment chaque espèce d’insecte a ses préférences alimentaires. C’est un vrai composte protéiné vivant 😉

      • Encore une petite question, qui m’a échapé hier. Concernant la conservation, combien de temps peut-on garder les insectes une fois achetés ? Faut-il obligatoirement les conserver au réfrigérateur ?

        Encore merci !

      • L’avantage des insectes déshydratés est qu’ils se conservent pendant un an au sec 😉

  3. Bonjour,

    Je suis Vervietois et j’ai eu la surprise de trouver votre pack découverte sur le comptoir de la librairie Les Augustins. J’en ai ramené un chez moi et me suis empressé d’oublier vos recommandations de recettes pour les manger tels quels, sans apprêts, me disant que trop accommodés, ils perdraient de leur goût spécifique.
    Ce n’est pas la première fois que je mange des insectes et j’avoue que je ne suis toujours pas convaincu par leur mode de présentation qui semble s’être généralisé: en effet, desséchés et fumés comme ils le sont, ils ressemblent trop a des cacahouètes ou à d’autres aliments grillés/torréfiés de ce type. J’imagine pourtant qu’ils pourraient se cuisiner différemment pour qu’ils conservent leur propriétés physiques quelle qu’elles soient d’ailleurs – élasticité, jus, moelleux, croquant etc…
    Est-il possible de trouver des insectes conditionnés différemment (mais morts et prêts à la consommation bien sûr!)??
    Par ailleurs, l’entomophagie est sensée mettre à la disposition de tous les protéines nécessaires à l’organisme, or, tous les insectes que j’ai pu trouver, conditionnés pour l’alimentation humaine, restent très chers, ce n’est pas vraiment dans la logique de la démarche…

    • Bonjour,
      Quand on les mange tels quels la différence de goût entre les espèces est très délicate. Le fait de les réhydratés dans des préparations révèle les vrais goût de ceux-ci (le vers de farine a un gout boisé, le grillons un gout salé épicé tirant vers un gout de fromage et les criquets un gout de céréale type blé). Nous avions testé une tartiflette aux vers de farine et le fait que les insectes marines dans le vin et la graisse fait ressortir incroyablement fort leur gout (le beurre, la graisse étant un exhausteur de gout). Actuellement, tu peux trouver dans certain magasin Carrefour des insectes sous vide, « frais »(non-déshydratés) prêts à être cuisinés. A l’heure actuelle, les insectes sont encore chers pour plusieurs raisons, la première étant qu’il n’y a pas encore de grosses concurrences entre les éleveurs d’insectes car ils sont peu nombreux sur le marché (bien que de nombreuses fermes commencent à s’ouvrir ce qui signifie que bientot cela changera). La deuxième raison est que ces éleveurs ont du s’équiper en fonction des normes d’élevage et d’hygiène imposer par l’Afsca (ce qui est une bonne chose) et cela à évidemment un cout. Il est tout à fait possible de trouver des insectes très bons marchés venant d’Asie ou d’Afrique sur internet mais concernant ceux-ci on a très peu de renseignements sur leur provenance et leur alimentation (et pour moi, il est illogique de brûler du kérosène pour les faire venir en Europe vu que l’élevage d’insectes est le moins gourmand en énergie). De plus contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’élevage d’insectes n’est pas si simple notamment pour certaine espèce comme les grillons et les criquets, il faut du personnel qualifié et sensible aux moindres changements. Les terres exploitables pour le bétails ne sont pas infinies (surtout en Europe) et on trouve cela bien que la Belgique soit précurseur dans ce nouveau type d’élevage contrôlé et ouvre la porte à ce « nouveau » mode d’alimentation pour les pays industrialisés. J’espère avoir répondu au mieux à tes questions et merci pour ton intérêt 😉

  4. Merci pour la réponse.
    J’irai faire un tour chez Carrefour. Je n’imaginais pas que ces insectes accommodés en sauce révélaient leur « vrai » goût. Comme un steak juste poêlé à plus de goût (ou un goût plus nature) que la même viande en sauce avec des aromates etc… la viande prenant alors le goût de la sauce (même si il y a communication des saveurs bien sûr). Je retenterais le coup.
    Des trois espèces que vous proposez dans votre pack, ce sont les grillons que je préfère, les vers sont juste ok et les criquets intéressants avec une pointe d’amertume.

  5. Bonjour
    Au celier des fripés a mons vous vendez des insectes ?

  6. Bonjour,
    Es ce qu il est possible d’acheter des grillons vivant?

    • Bonjour,

      Nous n’avons pas de grillons vivants. Tous nos insectes sont déshydratés mais vous pourrez en trouver dans la plupart des animaleries ou essayer toujours de vous adresser à « Little Food », un élevage de grillons sur Bruxelles.

      Cordialement,
      Olivier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s